Bilan de la campagne 2014 11 avril

Articles reliés

Bilan de la campagne 2014

L’année 2014 marque la deuxième participation du Parti nul à des élections générales. À l’échelle de la province, le Parti nul a récolté 7539 votes, une nette progression par rapport aux 2740 votes obtenus en 2012. Notre nombre de candidats a également augmenté, passant de 10 à 24. Les chiffres officiels indiquent que nous avons récolté 0,18% des votes totaux, mais comme le montre le document suivant , si on calcule plutôt le pourcentage des votes obtenus dans chaque circonscription où un candidat nul était présent, notre taux d’appui moyen frôle 1%. Ces résultats nous indiquent que le Parti nul répond à un besoin réel des électeurs québécois, celui d’exprimer clairement un refus au moment d’exercer leur droit de vote.

Le Parti a réussi à se faire connaître mieux que jamais auparavant. De nombreux articles et entrevues ont été réalisés à propos de notre organisation politique atypique et surtout, sur les raisons qui amènent les électeurs à voter nul. De plus en plus de citoyens et de représentants des médias prennent position en faveur de notre cause. Cet appui significatif nous oblige collectivement à nous questionner sur les causes de l’insatisfaction citoyenne à l’égard de nos institutions politiques et sur les améliorations possibles à apporter à notre système démocratique, qui vont bien au-delà du simple ajout d’une case « aucune de ces réponses ». En ayant permis à un grand nombre citoyens de prendre conscience de ces enjeux et d’y réfléchir, le Parti nul peut s’estimer vainqueur.

Au cours des prochains mois, plusieurs défis nous attendent, notamment au niveau du recrutement : nous mettrons tout en œuvre pour offrir à chaque électeur québécois la possibilité de cocher le case nulle aux élections de 2018. Partout au Québec, des gens se sont mobilisés et d’autres encore devront se mobiliser afin que cet objectif puisse être atteint. Nos membres seront invités dans un futur proche à s’impliquer pour la réalisation de la mission du Parti nul.

En terminant, je tiens à mentionner que rien n’aurait pu être accompli sans le dévouement dont ont fait preuve plusieurs personnes. Candidat(e)s, agent(e) officiel(le)s, membres impliqués, je vous remercie sincèrement en mon nom personnel et au nom de tous les électeurs à qui vous redonnez espoir d’une démocratie à la hauteur de nos aspirations.

Félicitations à tous et à la prochaine,

Renaud Blais, chef du Parti nul